Organisation

Comment la vérification est-elle organisée?

De nombreuses institutions sont associées aux processus de la vérification de l’atteinte des compétences fondamentales. Sans une coopération d’une telle ampleur, ce vaste projet serait irréalisable dans cet Etat fédéraliste qu’est la Suisse.

Les données récoltées sont formatées et anonymisées à la Fondation suisse pour la recherche en sciences sociales (FORS), avant d’être transmises pour analyse aux scientifiques mandatés. La sécurité des données revêt une importance capitale. Les universités de Berne et de Genève, la SUPSI ainsi que des hautes écoles pédagogiques de toute la Suisse participent au processus de développement des tests et du questionnaire, puis à l’analyse des résultats et à l’établissement d’un compte rendu. La Banque de données de tâches de la CDIP rattachée au Centre suisse de coordination pour la recherche en éducation (CSRE) d’Aarau centralise le développement des tests. Quant à la constitution de l’échantillon, elle est effectuée par l’Institut für Bildungsevaluation rattaché à l’Université de Zurich.